Articles

2014 / 2015

Résultats aux examens

Le verdict ...
BEPA  AGRI AUPETIT Baptiste
BELLINI Marceau
BINON Alexandre
DE SEROUX Mayeul
DESRUES Vincent
DEUSS Guillaume
ESPECHE Nicolas
GIRON Thibaud
LENCEL DUCOROY Florian
ROUSSEAU Valentin
SIMONIN Benoît
BEPA AGRO BRUNIAUX Corentin
BUSSIERE Ludovic
METENIER Jordan
NOURRY Romain
RENIER Quentin
TISSIER Quentin
BAC PRO CGEA BARATHON Cédric
BERNALIER Mathieu
BONNET Laura Mention Bien
CARRIER Charlotte Mention Assez bien
EMERY Maxime
FOURNIER Eugénie
GUILLON Alan Mention Assez Bien
JACQUIN Thomas Mention Assez Bien
PAIN Frank Mention Assez Bien
PORTE Justine
POTEL Ludivine
VOLAT Pierre Mention Assez Bien
BAC PRO AGRO AUFAUVRE Nicolas Mention Assez Bien
BENOIT Rémy
BEURRIER Tanguy
CHABANON Quentin Mention Assez Bien
DELVART Flavien
DESFOUGERES Benoit
GAILLARDON Hubert
GUINATIER Valentin
METENIER Mathieu
MILLOT Adrien
 CFG BIDAULT Florian
BISSON Sabrina
BONNET Romuald
CAGNOT Florent
COLLIN Rodolph
DOUET Maxime
FRADET François
GERBAUD Raoul
LEBRUN Thibault
LISTRAT Jérémy
MARECHAU Axel
MORET Benoit
MOUQUET Jason
PICOULIER Florent
SANTAMARIA Maxence
WALLOIS Eddy
ZYDORCZYK Thomas
 DNB BENIGNO Jimmy
BISSON Sabrina
BOROWIAK Witold
COLLIN Rodolph Mention Assez Bien
DOUET Maxime
DUPUY Jérémy Mention Assez Bien
GIRAUD Nicole
GODART Benjamin
LISTRAT Jérémy
MONTARON Thomas
MOUQUET Jason
PATRONAT Fabien
PREVOST Vincent Mention Assez Bien
SANTAMARIA Maxence
VINCENT Anthony
ZYDORCZYK Thomas

BIDAULT Florian Mention Assez Bien
BONNET Romuald
CAGNOT Florent
DIRUIT Arthur Mention Assez Bien
DUMONT Gabin
FRADET François
GORAND David
LEBRUN Thibault
MANTIN Alexandre Mention Assez Bien
MARIAT Edouard
MORET Benoit
OLIVIER Nicolas Mention Bien
PICOULIER Florent
SALMIN Paul Mention Assez Bien
VEZHINET Jason Mention Bien
WALLOIS Eddy
Toutes nos félicitations...

Visite de la centrale nucléaire de Belleville pour les 4èmes

Ça fume ...
centrale
Sur le thème des énergies, les jeunes de 4ème se sont rendus à a centrale Nucléaire de Belleville, dans le cher. La visite a débuté par une conférence sur le groupe EDF, le nucléaire en France et le fonctionnement d'une centrale.
Ensuite les jeunes ont pu se rendre sur le site, après de nombreux contrôles, et accéder à la salle des machines, ainsi qu'au simulateur de pilotage d'une centrale nucléaire.
Cette 1ère visite de site industriel marquera les élèves.

Auteur : Vanessa THIBAULT
 

Remise des Europass dans les Maisons Familiales Rurales d’Auvergne

Au Conseil Général de Moulins
europass europass1

 

73 jeunes issus de 3 Maisons Familiales Rurales (MFR) d’Auvergne et 3 formateurs ont effectué un stage professionnel en Europe durant l’année scolaire 2014-2015. Ils ont pu échanger et témoigner de leurs expériences au cours d’une cérémonie de remise des Europass le 28 mai 2015.

 

5 MFR (Limoise, Saint Léopardin d’Augy et Saligny sur Roudon dans l’Allier, Sainte Florine en Haute-Loire et Mauriac dans le Cantal) ont constitué un consortium pour la période 2014-2016 dans le cadre de leur 1er projet groupé Erasmus +, afin que des jeunes en formation professionnelle et des formateurs effectuent un stage dans un pays européen (Belgique, Pays-Bas, Angleterre, Roumanie et Finlande).

 123 mobilités ont ainsi été acceptées dont 102 jeunes, 9 accompagnateurs et 12 formateurs, avec une participation européenne importante, via l’Agence France Education Formation, ainsi qu’un cofinancement du Conseil Régional d’Auvergne à travers le dispositif MELP (Mobilité Européenne Lycéens Pros).

 A ce jour, 73 jeunes ont effectué un stage de 14 jours dans des entreprises européennes partenaires : 16 jeunes en CAPA Services en Milieu Rural 2e année en Belgique, à Namur, dans des structures du secteur sanitaire et social et du secteur du commerce, pour la MFR de Saint Léopardin d’Augy ; 17 jeunes, en Terminale Bac Pro Conduite et Gestion des Exploitations Agricoles option élevage bovin ou équin, aux Pays-Bas, dans des exploitations agricoles, pour la MFR de Saligny sur Roudon ; 40 jeunes en Première Bac Pro Services Aux Personnes et Aux Territoires en Angleterre, à Portsmouth, dans des structures du secteur sanitaire et social, pour la MFR de Sainte Florine.

Trois formateurs ont également effectué un stage de 5 jours dans un établissement de formation professionnelle européen : un en Belgique, un en Angleterre et un en Roumanie.

 Jeudi 28 mai après-midi, une cérémonie de remise des Europass a eu lieu dans le hall d’exposition du Conseil Départemental de l’Allier, en partenariat avec Europe Direct Allier.

Au cours de cette manifestation, ces 73 jeunes ont pu échanger et témoigner de leurs expériences à travers divers ateliers (présentation du pays et de la vie quotidienne, des stages de formation en milieu professionnel, des apports de cette mobilité européenne) et projections vidéo.

 Pour la majorité de ces jeunes, c’était la première fois qu’ils effectuaient un stage en dehors de la France. Cela leur a permis de développer des compétences professionnelles spécifiques à leur secteur professionnel, de renforcer leurs compétences linguistiques, personnelles (maturité, autonomie, confiance en soi, prise d’initiatives, adaptation à un nouvel environnement…) et sociales (ouverture aux mondes et aux autres, découverte d’une autre culture, échanges interculturels…) concrétisant ainsi leur citoyenneté européenne.

 A la suite de ces témoignages, un Europass Mobilité a été délivré à chaque stagiaire : ce document décrit les périodes de stage ou de formation effectuées en Europe. Il a pour objectif de mettre en évidence les compétences acquises lors d'une expérience professionnelle, les activités réalisées et les résultats obtenus.

Les jeunes pourront ainsi valoriser leurs expériences acquises en montrant ce document à de futurs employeurs.

 Environ 150 personnes étaient présentes à cette cérémonie de clôture. Cela a permis de voyager dans plusieurs pays européens et a été riche d’échanges d’expériences, grâce à la participation active des jeunes, contribuant ainsi au succès de cette demi-journée.


Voyage d'Etudes 3èmeB

Bienvenue au Pays Basque ...
pays basque1





La classe à l’entrée du village d’OURADOUR SUR GLANE

pays basque2

M. NASSIET, producteur de maïs dans les landes, expliquant le fonctionnement de l’enjambeur pour la castration du Maïs semence.

pays basque 3 



Explication sur la ferme solaire de GABARDAN, avec le champ de panneau fixe en arrière-plan.

pays basque 4




Panneau solaire type trackers qui suivent le mouvement du soleil comme un tournesol.



Durant la semaine du 4 au 7 Mai 2015, la classe de 3ème B de la Maison Familiale a réalisé son voyage d’étude au Pays Basque.

Au cours de ce périple, les élèves ont fait un peu d’histoire avec la visite du village martyr d’Ouradour sur Glanes (près de LIMOGES).

Pendant les 4 jours, l’esprit d’ouverture professionnelle était entretenu avec des visites d’exploitations produisant du maïs (semence, doux ou destiné à la consommation animale), des piments d’Espelette ou encore, sur le retour, du vin de Bordeaux.

Les découvertes culturelles n’étaient pas en reste avec la visite de l’aquarium de Biarritz, de la ferme solaire de Gabardan (40), d’une chocolaterie à Espelette sans oublier, sur le passage, de rencontrer la plus haute dune d’Europe : la dune du PILAT.

Les élèves sont revenus avec le plein de soleil et d’expériences nouvelles avant d’entamer la dernière ligne droite les menant au diplôme national du brevet.

 Auteur : Philippe MARONNAT


Allez plus haut !

Journée manutention à Villefranche d’Allier le 06 mai 2015
villefranche

Dans le cadre de la journée manutention organisée par l’ADDMA, les élèves de première ont pu assister à des démonstrations d’engins de manutention télescopiques, de chargeur frontal et de quad. Du valet de ferme, au télescopique pouvant lever jusqu’à 10 mètres de hauteur, toutes les gammes de matériels étaient représentées, à l’instar de ce chargeur frontal prévu pour les tracteurs de plus de 250 ch !

Auteur : Henri VILETTE


Voyage d'Etudes 3èmeA

Bienvenue à Annecy ...
annecy1
Gorges du Fier... Impréssionnant...
annecy2
Visite de l'Ancienne prison d'Annecy
annecy3
Un peu froid mais ça va ...!!!
annecy4
On passe derrière la chute !!!!
annecy5
Coopérative de Reblochon
annecy6
Nos bungalows ...

Cheveux au vent ...

Etudions la force du vent !
moulin moulin

La classe de 4ème dans le cadre d’un thème sur les énergies, s’est rendue au moulin à vent « les éventées » à Saint-Pierre-Le-Moutier, pour étudier la force du vent.

Une présentation générale sur l’historique du moulin, les dimensions, les matériaux utilisés, nous a été faite par la trésorière de l’association.

Puis des explications concrètes sur la vitesse du vent, l’orientation nécessaire des ailes du moulin et le mécanisme entrainé par la force du vent nous ont été présentées par le secrétaire de l’association.

Enfin la partie meunerie a été expliquée par le président de l’association.

Les jeunes de 4ème sont aussi repartis avec quelques énigmes mathématiques à résoudre sur la surface des voiles, la puissance du moulin, et des calculs de vitesse pour mieux comprendre le fonctionnement du moulin.

Merci à toute l’équipe de l’Association Patrimoine Nivernais Bourbonnais.

Auteur : Vanessa THIBAULT

« Les bords d’Allier »

Terrain d’étude d’écosystème particulier
bords allier

Les Teminales Bac Pro (CGEA et Agroéquipement) dans le cadre de leur formation et en cours de biologie écologie, étudient un écosystème particulier : celui des bords d’Allier.

Sur le terrain, les élèves peuvent apprécier la diversité des milieux façonnés par la dynamique fluviale : grève, pelouse rase, zone arbustive, ripisylve, bras mort, talus. Chaque milieu est riche en faune et flore caractéristiques.

C’est aussi l’occasion de prendre conscience de l’importance de préserver ce type d’écosystème.

Auteur : Vanessa THIBAULT


A la découverte de la traite ...

La classe de 4ème chez Mr Laurent

Lors d’un thème technique, où chaque élève devait décrire une activité de stage, les jeunes de la classe de 4ème se sont rendus sur l’exploitation laitière de M Laurent, maitre de stage d’un des élèves de la classe, afin de participer à la traite.

Ainsi, les élèves majoritairement en stage dans des exploitations d’élevage, se sont initiés à la technique de la traite, ainsi que des jeunes dans des secteurs tout autre (boulangerie, commerce). L’activité  a été appréciée par tous et peut-être permis de nouvelles vocations…

Auteur : Vanessa THIBAULT

salle de traite

Diagnostic santé : les tracteurs aussi sont concernés !

Passage au banc d’essai à la Maison Familiale Rurale de Limoise
 
 
banc d'essai

Le passage au banc d’essai permet de relever les performances du moteur du tracteur. Quatre courbes caractéristiques sont ainsi enregistrées : couple, puissance, consommation spécifique et consommation horaire. La comparaison avec les courbes du constructeur ou des organismes officiels d’essai peut viser plusieurs objectifs.

Tout d’abord, un tracteur qui fume, qui semble manquer de puissance, qui consomme beaucoup peut présenter un problème de réglage ou une défaillance. Le passage au banc d’essai permet de quantifier la dégradation des performances et de préciser la nature de la défaillance. Par exemple, sur deux tracteurs présents, une durite de sortie de turbocompresseur était percée. Sur le premier, cela se traduisait par un manque de puissance alors que chez le second, cela avait pour connaissance un épais nuage de fumée noire à l’échappement !

Au-delà de la détection de problèmes éventuels, la connaissance des courbes du moteur va permettre à l’utilisateur de mieux maîtriser sa conduite en adaptant le régime aux travaux à réaliser. L’objectif est dans ce cas, de diminuer sa consommation en adoptant une conduite économique.

Ces tests, complétés par le contrôle de la performance du circuit hydraulique du tracteur, ont été réalisés avec le concours du banc d’essai de la chambre d’agriculture de Poitou Charente. Didier Langlois, responsable de la mise en œuvre de cet outil réalise plusieurs centaines  de tests par an et possède donc une expérience inégalée en la matière.

Orchestré par la fédération départementale des Cuma de l’allier avec le concours financier du vivea (fonds de formation des exploitants agricoles), deux journées auront permis de tester une vingtaine de tracteur. En parallèle à ce passage au banc d’essai, les agriculteurs sont invités à participer à deux journées de formation animées par Henri Vilette, formateur en agroéquipement à la Maison Familiale Rurale de Limoise. La première, en salle, permet de maîtriser les notions théoriques de la conduite économique du tracteur. La seconde a lieu sur le terrain. Son objectif est la mise en œuvre pratique des notions vues la première journée en conditions réelles de travail. Des gains importants sont souvent obtenus lors de cette journée. Récemment, avec le même attelage, dans la même parcelle, avec le même débit de chantier, une économie de 10 litres de GNR par heure de fonctionnement a été réalisée…

Le changement d’année est souvent synonyme de grandes résolution. Pour 2015, n’hésitez donc plus, passer votre tracteur au banc d’essai !

Auteur : Henri VILETTE

Quad et vario, il y en a jamais de trop !

Les élèves de troisième s’initient à la conduite
conduite conduite

Dans le cadre du thème « la sécurité en stage », les élèves des deux classes de 3e ont pu s’initier à la conduite d’un quad et de tracteurs à variation continue les mercredi 23 et jeudi 24 octobre dernier.

Après avoir abordé la réglementation, plutôt complexe, les élèves ont eu à suivre un parcours imposé avec le quad et ont été amenés à se familiariser avec les manœuvres en marche arrière. Les plus aguerris se sont essayés à reculer avec une remorque.

Le tracteur Fendt 514 aura demandé une prise en main un peu plus longue que le quad. Plus de leviers de vitesse est déconcertant pour les non-initiés à ce type de transmission. Là encore, les plus avertis ont vite compris le système et ont pu essayer les différents automatismes de conduite.

Au-delà de la vitesse et la dextérité, il a été demandé aux conducteurs de piloter dans le respect des règles élémentaires de sécurité : prudence, respect des consignes, respect de l’autre.

Une première expérience de conduite réussie pour tous

Auteur : Henri VILETTE

Bien documentés pour bien travailler

Le conseil régional aide les élèves à s’équiper
livres

Les formations professionnelles demandent des connaissances techniques de plus en plus poussées. Malgré l’explosion d’internet, un grand nombre de ces savoirs se concentrent toujours dans les livres qui permettent de condenser les fondamentaux en quelques centaines de pages.

Conscient de cet état de fait et du coût qu’il représente, le Conseil Régional d’Auvergne a fait le choix d’aider les jeunes entrants en formation professionnelle à acquérir ces ouvrages. Les élèves de seconde de la Maison Familiale Rurale de Limoise ont pu bénéficier de cette aide. Ils se sont vus dotés chacun d’un livre technique en lien avec la spécialité choisie, production végétale ou production animale. Ces ouvrages de référence dans leur discipline, les accompagnera tout au long de leur parcours de formation baccalauréat professionnel, voire plus pour tous ceux qui continueront après cette première qualification.

Bien équipés, il reste aux élèves à faire bon usage

Auteur : Henri VILETTE

Les déjections animales mieux valorisées

Deux journées de démonstration à la Maison Familiale Rurale de Limoise
dangreville dangreville dangreville

Comment valoriser les fumiers, conserver un débit de chantier important tout en préservant ses sols ? C’est pour essayer de répondre à cette équation à multiples paramètres que la Maison Familiale Rurale de Limoise a organisé 2 journées de démonstration les 25 et 26 septembre dernier.

En association avec le constructeur français d’épandeurs Dangreville, les manufacturiers de pneumatiques Michelin et Alliance, la Cuma bourbonnaise de drainage, et le fournisseur de solutions de régulation et de guidage agrotronix, plusieurs ateliers et démonstration étaient proposés aux visiteurs.

Tout d’abord, Arnaud Dubois, animateur à la fédération départementale des Cuma de l’Allier a rappelé tous les bénéfices du compostage en insistant sur les conditions de sa réussite. La mise en œuvre du retourneur d’andains aura permis d’illustrer ses propos.

Nicolas Boileau, technicien du groupe ATG a ensuite présenté les différentes montes de pneumatiques possibles sur les épandeurs. Il aura pu répondre aux questions portant sur les solutions technologiques les plus appropriés en fonction des utilisations de ces matériels.

Laurent Claveau, responsable produits chez Michelin, aura quant à lui, insisté sur l’importance de l’adaptation de la pression de gonflage en fonction des charges supportées par les remorques. Des relevés d’empreintes au sol réalisés avec la même benne, les mêmes pneumatiques mais à des pressions différentes ont mis en évidence les écarts de tassement et d’impact sur le sol du passage de cette benne.

Samuel Peslier, technicien chez Dangreville aura présenté deux modèles d’épandeurs à fumier. Le premier, a hérissons verticaux, est plus adapté aux fumiers pailleux. Le second, à table d’épandage, donne de meilleurs résultats dans les composts et autres produits moins consistants. Chacun aura pu apprécier la qualité d’épandage et de répartition de ces matériels.

Enfin, Agrotronix avait équipé un ensemble tracteur-épandeur en isobus. Cette solution permet de supprimer les boîtiers de commande spécifiques à chaque marque et offre des possibilités de commande bien plus conviviales en utilisant les terminaux des tracteurs.

Ces deux journées auront donc été l’occasion pour les élèves et les visiteurs de parfaire leurs connaissances techniques sur des thématiques différentes mais au service de la même cause : épandre de manière plus respectueuse de l’environnement.

Auteur : Henri VILETTE


C'est la rentrée ...

La classe de Bac Pro
bac pro